Mes démarches de perte de poids et de préparation à l’anneau gastrique, semaines 3 et 4

Je tourne au ralenti cet temps-ci concernant mes démarches de perte de poids et de préparation à l’opération pour l’anneau gastrique, mais je maigris quand même peu à peu. La semaine prochaine va débuter l’activité physique plus activement.

Vendredi il y a deux semaines, je me suis pesé et mon poids était resté sensiblement pareil à la semaine du 9 septembre: je pesais 338 lb en date du 16. Et vendredi dernier le 23, en me pesant, j’ai constaté que j’avais perdu encore 4 lb, passant ainsi à 334 lb! C’est encourageant, comme quoi surveiller mon alimentation et en cuisinant moi-même porte ses fruits.

Toutefois, mon mode de vie dépareillé (je me lève tard et me couche tard en semaine parce que je ne travaille pas) peut nuit à mes démarches de santé puisque je ne mange pas 3 repas par jour, mais seulement 2 puisque je déjeune-dîne en me levant en début d’après-midi. Par conséquent, je me demande si mes crises d’hyperphagie ne viennent pas en partie du fait qu’il me manque un repas durant la journée. Bref, mon hygiène de vie manque de stabilité durant la semaine. Peut-être qu’en adoptant une discipline de vie plus rigoureuse même en ne travaillant pas m’aidera à mieux contrôler mon appétit durant la journée. Ça pourrait aussi m’aider à me discipliner davantage pour la recherche d’emploi…

Également, je pourrais m’accorder juste un repas où je me laisse complètement aller et où je peux manger du fast-food. La fin de semaine est le moment propice pour ce faire. Je me dis ça, car depuis vendredi, j’ai abusé des visites au dépanneur (aux frais de la carte de débit de ma mère) pour bouffer des cochonneries. Une visite par semaine serait-elle plus appropriée?

En résumé, je me suis améliorée dans mes démarches pour retrouver ma santé et perdre du poids, mais je suis conscient que je suis encore sujet à des abus. Et je sais aussi pertinemment que faire des exercices n’est pas naturel pour moi et que je dois y mettre les efforts pour devenir en santé…

Publicités

Une réponse à “Mes démarches de perte de poids et de préparation à l’anneau gastrique, semaines 3 et 4

  1. Salut Dédersse,

    D’abord je salut l’effort que tu déploies pour perdre du poids et je t’encourage à ne pas lâcher, même s’il y aura inévitablement des rechutes. Je pense que le plus difficile et à la fois le plus durable c’est de changer nos habitudes, ça prend 6 semaines pour changer quelque habitude que se soit, sans parler de dépendances.

    D’un spécialiste j’ai entendu qu’il fallait d’abord activer son corps avant de changer ses habitudes alimentaires parce que c’est plus facile de faire du sport que de changer les habitude alimentaires tout simplement.

    À propos de ton questionnement sur le fast food, l’important c’est de ne pas te culpabiliser tout en assumant ta responsabilité face à la nourriture. En d’autres mots si tu te tapes sur la tête tu n’avanceras pas, pas plus que si tu nies le problème évidemment, ce qui n’est pas ton cas. Je suis absolument convaincu que le sucre raffiné cause de sérieuses dépendances physiques sur certaines personnes et ça doit être considéré comme tel, donc certains effets de manque et de sevrage qui vont avec. Mon hypothèse est qu’une fois passé ce laps de temps difficile ça redevient possible de continuer à manger autre chose que de ce sucre sans souffrir et que c’est comme un alcoolique dans le sens qu’on ne peut pas y retoucher sans rechuter profondément. Il y a un anti-vomitif dans le Mcdo ainsi qu’un exhausteur de goût qui explique notamment notre sentiment de manque et de dépendance face à ce fastfood en particulier.

    Je crois que pour éviter de te sentir affamé il serait important que tu prennes entre 5 et 6 petits repas par jour plutôt que 2, c’est ce qui m’a été recommandé par mon programme de nutrition pour perte de poids et c’est ce qui a marché aussi pour Charles Lafortune à l’époque qu’il était obèse. Mais le plus important c’est d’avoir un apport calorique quotidien déficient, je te dirais entre 500 et 1000 calories de moins et de t’en tenir à une moyenne de 1 à 2 livres par semaine pour ne pas trop perdre de masse musculaire qui est très importante pour augmenter ta dépense énergétique au repos et éviter que ton corps panique et veulent prendre des réserves pour faire face à ce qu’il percevrait comme une famine autrement.

    Pour savoir combien manger, tu dois absolument faire un bilan de la quantité de calories que tu manges en une journée normalement sans perte ni gain de poids. Possiblement faire une observation d’une semaine pour avoir une meilleure idée si c’est possible.

    Bonne chance !

    Donne-nous en des nouvelles !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s