Lac-Mégantic et l’hypocrisie des vedettes

Diffusion télévisuelle du spectacle Avenir Lac-Mégantic dimanche prochain

Le manque de sincérité des vedettes

Je vous livre, en vrac, un billet d’humeur sur le pourquoi que le spectacle dédié aux gens de Lac-Mégantic me refroidit et ne me donne pas le goût de le regarder à la télé dimanche prochain.

Anders Turgeon

Je n’ai pas l’intention de vous reparler de la catastrophe ferroviaire survenue au Lac-Mégantic. Tout a déjà été dit sur la catastrophe: le bilan, l’étendue de la dévastation engendrée par le déraillement du train de la très irresponsable MMA, la pollution engendrée par l’écoulement de l’essence, etc.. J’ai plutôt l’intention de vous dire pourquoi je n’ai pas l’intention de regarder la diffusion télévisuelle du spectacle pour Lac-Mégantic.

spectacle-avenir-lac-megantic-centre-bell-hypocrisie-manque-sincerite-vedettes-artistes-quebecoisVous allez me dire que le spectacle Avenir Lac-Mégantic, ayant eu lieu au Centre Bell le 13 août dernier, fut un événement touchant. Certes. Mais toute cette « vague d’amour » autour du Lac-Mégantic m’horripile au plus haut point. Parce que, la plupart du temps, ça manque cruellement de sincérité. Je doute que ce soit tous les artistes présents qui étaient sincères pour les Méganticois. La visibilité que leur procure un tel événement et le cachet prendraient facilement le pas sur leur désir de venir en aide aux habitants éplorés de Lac-Mégantic.

Je pourrais affirmer la même chose pour ce qui est des autres spectacles-bénéfice et des téléthons du style Opération Enfant-Soleil. On est donc fins avec ces enfants malades, tout est beau, tout le monde est gentil, on crache les dollars pour ramasser des fonds pour aider. Cette générosité s’avère non désintéressée pour beaucoup d’artistes québécois qui participent à ce genre de manifestations scéniques et télévisuelles. Ces artistes pensent surtout à ce que cette exposition peut leur rapporter. Sans compter qu’ils sont payés pour prendre part à ces événements.

Mais comprenez-moi bien, je ne dis que TOUS les artistes participent à des émissions, des téléthons ou des spectacles-bénéfices le font pour l’argent ou la visibilité. Ce que je déplore est cet « amour » fake envoyé aux habitants de Lac-Mégantic. Par conséquent, je me tiendrai loin de TVA, V, Télé-Québec et Radio-Canada qui vont diffuser simultanément le spectacle entre 20h et 22h.

Publicités

Entrevue à venir avec la conteuse Mylène Lavoie

Suite au spectacle Touski Conte auquel participait la conteuse Mylène Lavoie, je vous promets de vous faire lire une entrevue exclusive.

Cette entrevue, prévue pour un article destinée au magazine Reflet de Société, va se retrouver en primeur sur mon blog. Elle traitera de ses talents de conteuse, mais aussi d’une facette méconnue de sa personnalité. Vous en découvriez davantage lorsque l’article sera sur mon blog.

En attendant, voici une vidéo promotionnelle de Mylène en train de conter. Cette vidéo a été enregistrée par mon ami Pascal Rainville.

.

Anders Turgeon

La prestation de Mylène Lavoie au spectacle “Touski Conte”: un bon moment ensorcelant!

 

Dans le cadre du spectacle Touski Conte présenté au Café Touski, la conteuse amateure Mylène Lavoie a su assurer avec une prestation authentique et à son image.

La conteuse Mylène Lavoie dans le spectacle Touski Conte

Jeudi dernier, le 26 avril, j’ai assisté à une représentation du spectacle “Touski Conte” au Café Touski, sur la rue Ontario Est. Ce spectacle de conte mettait de l’avant trois têtes: Geneviève Falaise, Benoit Davidson et, bien sûr, Mylène Lavoie.

Contexte

Il s’agissait d’un spectacle de conte ayant pour thème les sorcières. Ledit spectacle a été donnée dans un espace du Café Touski en espace de scène temporaire où une vingtaine de personne se sont entassés dont votre humble serviteur. Geneviève Falaise a livré le premier de ses deux contes avec aplomb et calme. Nous avons vraiment embarqué dans son récit. A suivi Benoit Davidson qui, à travers son art du conte, possède un talent certain pour divertir les gens avec ses mimiques et ses gestes d’un grande théâtralité!

Enfin, Mylène Lavoie a fermé la marche de cette première partie de “Touski Conte” en livrant un conte faisant partie de son matériel dont quelques uns d’entre nous connaissait déjà le contenu par rapport à une sorcière et son philtre d’amour. Après un entracte de 10 minutes, la conteuse Mylène a enchainé avec un second conte, lui aussi connu de ses initiés. Ce conte tournait autour de deux frères faisant face à une sorcière ayant pris les traits d’une jument. Succédant à Mylène, Benoit et Geneviève ont fermé respectivement la deuxième partie du spectacle.  

Mon avis ou niveau d’ensorcèlement

Globalement, le spectacle fut agréable puisque les trois conteurs ont habilement su comment nous faire pénétrer dans leur univers fantastique et ensorcelant! L’ambiance feutrée du Café Touski y était aussi pour quelque chose. Au niveau du visuel, Mylène Lavoie s’est démarqué de ses compères pour le spectacle. Alors que Geneviève Falaise et Benoit Davidson avaient gardé leurs habits normaux, Mylène a revêtu une tenue excentrique et élégante digne d’une sorcière glamour et contemporaine!

Au moment de livrer son premier conte, Mylène était très solide et réussissait à nous introduire à ses personnages d’une manière théâtralement convaincante. Sans parler de l’histoire qui était toujours aussi captivante, même pour les non-initiés. Cependant, au moment de livrer son deuxième conte, Mylène a trébuché dans les détails (les trois pattes de la jument!), mais a rattrapé son erreur en la faisant passer pour une petite touche d’humour dans son récit. C’est ce qui a rendu la conteuse profondément authentique et attachante aux yeux des spectateurs. Et ce détail n’a pas entaché notre plaisir à savourer l’univers de son deuxième conte.

Finalement, “Touski Conte” a été un fabuleux spectacle de conte, et ce, malgré l’amateurisme de son organisation (quelle scène?). Et Mylène Lavoie, en conteuse de l’imaginaire fantastique et jouant habilement avec les mots, suit à petits pas progressifs les traces de Fred Pellerin.

Anders Turgeon